Massage femme enceinte

selon l’Ayurveda

(massage traditionnel indien)

L’Ayurveda, science de la vie

Issue de l’Inde, L’Ayurveda est une approche ancestrale d’auto-guérison, qui a plus de 5000 ans.
Utilisant divers procédés (massages, plantes), il aide l’être humain à vivre en harmonie avec son environnement et sa nature profonde, par la régulation des Doshas (énergies vitales): Vata (influencé par l’air), Pitta (influencé par le feu) et Kapha (influencé par l’eau). Ces Doshas déterminent notre constitution physique et psychique.

Le massage femme enceinte

Ce massage bien-être accompagne les transformations de la grossesse selon la tradition indienne. Il est pratiqué au sol sur un futon (avec des coussins de soutien si besoin).
La séance est individuelle et dure 1h30 ( soit 1h de massage et des temps d’échanges).

Enveloppant et cocooning, il comprend essentiellement de longs effleurages fluides et rassurants, quelques frictions et des étirements doux, dans un enchaînement spécifique qui harmonise et équilibre le corps.
C’est un massage complet du corps à l’huile chaude.

Le massage de la femme enceinte est spécifique, et donc adapté tout au long de la grossesse.
Il permet de se ressourcer sans perturber le bon développement du bébé.
Il peut aussi être proposé aux jeunes mamans après la naissance de leur enfant.

La douceur de ce massage apporte de nombreux bienfaits :

  • il procure bien-être et sérénité ;
  • réduit les tensions et la fatigue ;
  • redonne de l'énergie ;
  • renforce le lien de la maman avec le bébé ;
  • adoucit et assouplit la peau ;
  • participe à une grossesse harmonieuse.

Les bienfaits du massage profitent pleinement au bébé qui est sensible à l’état de bien-être de sa maman.

A savoir…

Ce massage ne s’apparente à aucune pratique médicale ni paramédicale occidentale. Il ne s’agit pas d’un massage thérapeutique mais d’une relaxation.
Il nécessite quelques précautions : respecter un délai d’une heure après le repas, signaler des problèmes de peau (irritation), d’allergies, d’œdèmes et de varices.
Et il est formellement contre-indiqué en cas de pathologies lourdes (problèmes cardiaques), de sciatique, lumbago, phlébite ou fièvre.